Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués Lyon

École Supérieure d’Arts Appliqués La Martinière Diderot

Réindustrialiser La Tase

Participation au Concours "Design et Industrie du Futur", organisé par la Cité du design. Les projets seront visible à la Biennale de Design de Saint-Etienne en 2022 et s'inscrivent dans sa thématique "Bifurcations".

Projet en partenariat avec le département Génie Mécanique de l’INSA Lyon, accompagné par les associations Vaudaises “Vive la Tase” et “MémoireS”.

Au début du 20ème siècle, auprès de l’usine/barrage hydroélectrique de Vaulx en Velin, tout un ensemble industriel est sorti de terre : l’usine Tase, qui fabrique de la Viscose, les cités ouvrières alentour et leurs jardins ouvriers et les infrastructures nécessaires au soin et aux loisirs.
Aujourd’hui, dans le quartier de la Tase, le secteur industriel s’efface tandis que la part résidentielle et servicielle augmente, offrant un espace aux fonctions moins diverses.

Est-il possible d’imaginer une industrie désirable et consciente de son impact environnemental et social, permettant la cohésion sociale et limitant la polarisation géographique ?

Après un diagnostic urbain comprenant déambulations, visites, rencontre d’habitants et de responsables associatifs, trois projets ont vu le jour. Imaginés conjointement par les étudiantes et étudiants ingénieurs et designer, et sont tous trois ont été remarqués dans le concours.

1er prix La Fabrique de la Soie
DSAA Design P+US Produits, Usages et Service : Lucile Galopin, Théa Lavaud, Ceylan Bougie, Renjie Zhu
Insa Lyon : Sami Laandry
Le quartier de la Soie nommé ainsi en raison de la production de soie artificielle (ou viscose) produite par l’usine Tase, est pensé au filtre d’un urbanisme circulaire.
La production d’un intissé de soie respectueuse du bien-être des vers à soie, l’élevage de vers, la culture de murier, est assurée par les habitant.e.s éleveurs.euses, en partie au sein des résidences sociale et en partie dans l’espace public. Ainsi les parvis des immeubles accueillent de petites fabriques sculpturales et poétiques.

3ème prix MUUE
DSAA Design P+US Produits, Usages et Service : Camille Naveilhan, Marie Charmasson, Miguel Sarmento
Insa Lyon : Ayzilya Peru
Ce projet questionne la production énergétique verte à l’échelle d’un quartier, permettant de tisser un lien avec le consommateur et le sensibiliser à la sobriété énergétique.
C’est un mobilier urbain / usine électrique, qui produit de l’énergie à l’aide notamment de la biomasse de micro-algues et de l’énergie mécanique de l’homme.

4ème prix ex-aequo MIAM
DSAA Design P+US Produits, Usages et Service : Fanny Borelli, Charles Hanz, Emma Vissac, Quentin Faure, Elisa Jeanningros
Insa Lyon : Jules Charreau
Face au recul des terrains agricoles et à l’expansion des zones résidentielles, MIAM, coopérative de micro maraîchers, proposent aux habitants des lotissements périurbains d’exploiter leur jardin et devenir micro-agriculteur. Une unité mobile se déplace pour collecter et transformer les produits, composter les déchets, et amener une nouvelle civilité.